• Malawi: la famille de Mercy voudrait poursuivre Madonna en justice - Février 2011

     
    La famille de Mercy menacerait de poursuivre Madonna en justice,
    affirmant que la star ne les laisse pas voir la petite fille alors qu'elle
    s'était engagée à les rencontrer lors de ses venues au Malawi.
    La famille aurait déclaré ne pas avoir vu Mercy depuis son
    adoption en 2009, malgré les voyages de Madonna au pays,
    et aurait constitué, avec l'aide de CILIC (Civil Liberties Committee)
    un dossier juridique afin de poursuivre Madonna.
    La mère adolescente de Mercy est décédée 5 jours après son accouchement,
    et ce sont sa grand-mère et ses oncles qui se sont occupés de l'enfant,
    avant de la confier au village d'enfants de Kondanani.
    Emmie Chanika, de CILIC, a déclaré:
    "La famille de Mercy m'a rencontrée à plusieurs reprises l'année dernière
    et elle était très en colère. Ils ont le souvenir fort qu'il leur avait été dit
    qu'ils pourraient revoir Mercy régulièrement - et que lorsqu'elle serait adulte,
    elle reviendrait vivre avec eux au Malawi."
    "Il semble y avoir eu un contrat verbal entre eux et les représentants de
    Madonna. J'ai déjà consulté un avocat en leur nom. Il est
    évident qu'il pourrait y avoir des problèmes, car il n'y a pas
    de contrat écrit, mais l'avocat se penche sur ce problème."
    "Je prépare une lettre à l'attention d' Alan Chinula afin qu'il
    intervienne auprès de Madonna pour qu'elle veuille bien laisser
    Mercy voir sa famille. Aucun d'entre nous ne souhaite un procès
    embarrassant et onéreux qui pourrait humilier ou nuire à Madonna.
    La meilleure solution serait un accord permettant à Mercy de rencontrer
    sa famille régulièrement."
     
    Lucy Chekechiwa, la grand-mère de Mercy, gagne péniblement
    sa vie en vendant des tomates sur le marché de Thwonde, village
    au sud de Blantyre. Elle habite une maison de boue, sans eau ni électricité.
    La vieille femme de 72 ans aurait déclaré que l'intention de la famille
    a toujours été de ramener Mercy au pays dès qu'elle aurait six ans,
    un âge auquel son immunité se serait renforcée et qui lui permettrait
    d'affronter les maladies épidémiques du Malawi.
    "Le bébé avait besoin de nourriture et l'orphelinat m'a offert une
    nourrice pour y faire attention. Nous vivons une vie très simple
    avec peu d'argent et avons estimé qu'elle serait mieux à
    l'orphelinat pour ses premières années. Nous savons que
    Madonna a donné beaucoup d'argent à l'orphelinat, et les gens
    là-bas nous ont persuadés de lui laisser notre enfant. Mais elle ne
    peut pas aimer Mercy autant que je l'aime, ce n'est pas possible."
     
    Un oncle de Mercy aurait ajouté: "Nous rendions visite régulièrement à
    Mercy et nous n'avons jamais voulu qu'elle nous abandonne, nous
    et son pays. Mais on nous a dit qu'elle avait une chance d'avoir
    une bonne vie avec cette chanteuse star qui ferait en sorte qu'elle
    ne s'éloigne jamais de ses racines africaines. Il nous a été rapporté que Mercy
    était revenue au Malawi, et nous avons même vu des photos d'elle dans
    nos journaux, mais il n'y a eu aucun contact avec nous.
    Nous nous sentons trahis, et ma vieille mère est très en colère.
    Elle a perdu sa fille et maintenant, sa petite-fille. Mon frère et moi
    avons décidé de demander des conseils professionnels. Nous ne
    sommes pas des gens riches, ni très bien éduqués, mais nous savons
    que les représentants de Madonna et la dame de l'orphelinat
    nous avaient promis que nous serions toujours en contact étroit avec Mercy."
     
     

    Tags Tags : , , ,