• Malawi: communiqué de Madonna suite aux accusations de Joyce Banda - 11/04/2013

    malawi
     
    Alors que Madonna était au Malawi au début du mois d'avril 2013, elle a
    adressé une lettre manuscrite et amicale à Joyce Banda, la présidente du
    pays [pour voir la lettre de Madonna, cliquez ici]. Suite à la réception du
    courrier, la présidente du Malawi a déclaré être "insultée" et "non respectée"
    par la star, la lettre étant mal écrite et comportant des fautes
    [4e ligne, Madonna a écrit "responsability" au lieu de "responsibility"].
     
    Joyce Banda a accusé la reine de la pop de ne
    "pas tenir ses promesses", "d'insulter le peuple", de "faire de l'intimidation"
    et la somme "d'avoir la décence de dire la vérité":
     
    Personne ne devrait venir ici et dire "je vais construire une école" sans une 
    évaluation des besoins. Dans certains cas, elle a juste rénové des bâtiments
    déjà existants. C'est une insulte envers le peuple.
     
    Eunice Kazembe, ministre de l'éducation, confirme les propos de Joyce Banda:
     
    Elle a construit des classes dans des écoles déjà existantes...
    Il y a vraiment une différence de terminologie. Elle a promis une académie et nous
    avions convenu des normes, mais elle a juste changé d'avis sans nous consulter.
     
     
    Dans sa lettre, Madonna disait à Madame Banda qu'elle souhaitait
    la rencontrer et la félicitait pour ses nouvelles fonctions.
    Aujourd'hui, suite aux accusations du gouvernement du Malawi,
    Madonna publie un communiqué.
     
    J'étais très heureuse de visiter avec les enfants du Malawi au début du
    mois et de voir de mes propres yeux les dix nouvelles écoles primaires 
    dans la province de Kasungu que Raising Malawi et BuildOn ont achevées
    l'année dernière. Ces écoles éduquent maintenant 4 800 enfants, avec autant
    de filles que de garçons. Ces enfants qui avant apprenaient dehors sur le sol,
    dans des bâtiments non-séurisés ou pas du tout, ont maintenant des classes
    pour assister aux cours. Mes enfants et moi avons été ravis de visiter ces
    écoles et de voir quel merveilleux progrès a été accompli. Je continuerai
    à tenir mes engagements pour aider à éduquer les enfants du Malawi.
    Je suis attristée que la présidente du Malawi, Joyce Banda, ait choisi de
    divulguer des mensonges à propos de ce que nous avons accompli,
    mes intentions, comment je me suis personnellement conduite durant
    ma visite au Malawi et autres mensonges. Je n'ai pas l'intention de me
    laisser distraire par ces allégations ridicules. Je suis venue au Malawi
    il y a sept ans avec des intentions honorables. J'y suis retournée au
    début de ce mois pour voir les écoles que nous avons construites.
    Je n'ai jamais demandé de traitement de faveur à l'aéroport ou
    ailleurs durant ma visite. Je ne vais pas être distraite ou découragée
    par les agendas politiques des gens. J'ai fait une promesse aux enfants
    du Malawi, et je garde cette promesse. - Madonna
     
     
    Madonna avait initialement prévu de construire une académie pour filles
    dans ce pays pauvre, mais s'est rendue compte que la construction
    d'écoles plus petites dans plusieurs villages du pays serait plus profitable.
    Ce projet a été réalisé avec BuildOn, qui depuis 20 ans construit des
    bâtiments en Afrique. Anjimile Oponyo, la soeur de Joyce Banda, faisait
    partie de l'équipe initialement sélectionnée par Raising Malawi.
    En raison d'importants problèmes d'organisation à ce moment,
    l'équipe a été dissoute. La présidente Banda a depuis promu sa
    soeur à un poste supérieur au ministère de l'éducation.
    Depuis la décision de construire plusieurs écoles dans le pays à la place
    d'une unique académie pour filles, Joyce Banda, Anjimile Oponyo
    et le ministère de l'éducation s'opposent radicalement à Madonna
    et ses équipes. En plus des projets d'écoles, Raising Malawi a dépensé
    des millions de dollars au Malawi pour soutenir les orphelins et les enfants
    vulnérables à travers de multiples organisations communautaires.
    Cela inclut l'orphelinat Home of Hope, qui a aidé 595 bénéficiaires
    dont des orphelins, des enfants vulnérables et leurs infirmiers pour
    l'année 2012 seulement. Raising Malawi a également aidé le
    Dr Borgstein, un des trois chirurgiens pédiatriques au Malawi.
    Le Dr Borgstein a réalisé plus de 500 opérations rien qu'en 2012,
    et il voit des milliers d'enfants chaque année.
     
     
     
    Traductions: madonna-queenofpop.kazeo.com